IP V4 / IP V6 : quèsaco ?

QU'EST-CE QUI SE CACHE DERRIERE CES DEUX ACRONYMES ?

L’IP pour Internet Protocol (en français Protocole Internet) est un protocole informatique de connexion (un ensemble de règles communes) qui gère la transmission des données par Internet.

Ainsi, tout appareil (PC, imprimante, tablette, objet connecté, routeur, …) dispose d’une adresse IP permettant de l’identifier sur un réseau informatique utilisant ce protocole. C’est en quelque sortes l’identifiant de chaque appareil.

IPv4 vs IPv6

IPv4 (Internet Protocol version 4) est la première version d'Internet Protocol à avoir été largement déployée. Elle forme encore en 2022 la base de la majorité des communications sur Internet, par rapport à l'IPv6. Néanmoins, l’augmentation permanente du nombre d’appareils connectés, que ce soit dans le cadre privé ou professionnel pousse les limites du format IP v4. En résumé : l’IPv4 n’est plus adapté à la croissance exponentielle du nombre d’appareils connectés au réseau Internet.

Dès 1998, cette limite prévisible avait été envisagée et a donné naissance à l’IPv6. Avec ce protocole on dispose d’une quasi-infinité d’adresses IP soit plus de 340 sextillions, autrement dit 34 suivi de 38 zéros. De plus IPv6 dispose de fonctionnalités et de solutions requises par l'Internet moderne dont ne dispose pas IPv4 : une plus grande intégrité de connexion et une sécurité plus importante ainsi que la possibilité de prendre en charge un grand nombre d'appareils adaptés au Web.

Quid de la migration IPv4 vers IPv6 ?

Cette migration prend du temps et nous n’avons pas tous le même degré d’urgence à la réaliser. Les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) ont été parmi les premiers à opérer cette transformation par obligation compte tenu de la pénurie d’adresses IPv4. Chaque entreprise selon ses besoins, sa taille, ses ressources, effectuera cette opération plus ou moins tardivement.

Conclusion

Ce sujet est important mais ne revêt pas un caractère d’urgence. Néanmoins, rester en protocole IPv4 peut par exemple limiter progressivement l’accès à certains sites web.